Vous êtes ici Accueil
L.M.D.
  • TYPES DE FORMATION

    1- Formation académique Option consacrée à des études à caractère fondamental qui permettent la poursuite d’études plus approfondies vers le Master ou le Doctorat. 2- Formation professionnelle Option (...)

  • TEXTES REGLEMENTAIRES DE REFERENCE

    • Décret no 2002-481 du 8 avril 2002 relatif aux grades et titre universitaires et aux diplômes nationaux. • Décret no 2002-482 du 8 avril 2002 portant application au système français d’enseignement (...)

  • MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

    Les aptitudes et l’acquisition des connaissances sont appréciées soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés. NB : Le contrôle (...)

  • POURQUOI LE LMD ?

    Plusieurs d’entre elles sont évoquées notamment dans la page « les avantages du LMD ». Quelques-unes seulement sont citées. Tout en offrant des formations adaptées au contexte où elle se trouve, une (...)

SYSTEMES D’EVALUATION


1- Éléments utilisés dans l’évaluation
1.1 Crédits
Un crédit est une unité de mesure, une unité de compte, exprimant la valeur donnée à une Unité d’Enseignement ou à un élément constitutif d’une UE. Il est défini par le volume horaire, le coefficient et l’évaluation de chacune des matières composant l’UE.
Le système de crédit est applicable à :
• Toutes les activités d’enseignement y compris stages, mémoires, projets, travail personnel...
• Toutes les formes d’enseignement : présentiel, ouvert, à distance, en ligne...

Un crédit équivalent à 20à 30 heures de travail intégré, dont 7 à 10 h de travail présentiel, le reste en travail personnel (voir paragraphe suivant).

N B : Les crédits visent à faciliter la souplesse entre les parcours et la mobilité. Ils sont capitalisables, transférables et applicables à toutes les formes d’enseignement.

1.2 Formes d’enseignement
Le travail présentiel (dispensé « en face à face » par un enseignant) comprend les cours, travaux dirigés et travaux pratiques réalisés ou encadrés par un enseignant, alors que le travail personnel encore appelé travail individuel inclut les stages, les mémoires, les travaux et initiatives personnels, le travail à distance et le travail en ligne sur ordinateur, etc.)

1.3 Compensation
La compensation est la possibilité de valider une entité ( unité d’enseignement, semestre, année) en obtenant une moyenne pondérée égale ou supérieure à 10/20, sans avoir obligatoirement obtenu une note égale ou supérieure à 10/20 à chacun des éléments qui la composent.
NB : La compensation d’une UE n’a lieu que si elle permet l’acquisition du semestre auquel elle appartient.

1.4 La capitalisation
La capitalisation d’un élément signifie que cet élément est définitivement acquis et que son résultat peut être réutilisé au titre d’un autre parcours, d’un autre diplôme et au titre d’une année universitaire.

2- Évaluation des UE
Chaque UE a une valeur définie en crédits proportionnelle au travail que l’étudiant doit fournir pour obtenir son UE.
Les unités d’enseignements sont d’abord évaluées séparément et de façon compensatoire entre toutes les matières constituant les UE.
Chaque élément constitutif (EC) (encore appelée matière, composante) de l’UE est évalué selon un examen semestriel et les différents travaux personnels.

Un EC ou une UE est affecté(e) d’un coefficient selon une échelle allant de 1 à 3.

La notion de coefficient doit normalement disparaître au profit de la notion de crédits. Le nombre de crédits d’une UE correspond à son poids relativement aux autres UE à l’intérieur d’un semestre, d’une année ou d’un diplôme.

Ensuite, la moyenne générale semestrielle compensée est calculée les moyennes des différentes UE du semestre.

Une unité d’enseignement vaut, par exemple, 3 crédits.

3- Validation d’un semestre, d’une année
Le semestre est acquis si toutes les UE sont acquises ou bien si la moyenne générale semestrielle compensée est supérieure ou égale à 10/20.
L’étudiant est admis en année supérieure si les deux semestres sont validés. Une admission conditionnelle est aussi possible.

Un semestre validé permet d’acquérir 30 crédits.
Une année d’études est validée par 60 crédits

NB :
a) Les UE compensées ne sont pas capitalisables.
b) Toutes UE acquise est capitalisable et on n’a plus à la refaire même si on change de parcours de formation ou d’établissement. Si on doit changer d’établissement, ces UE acquises seront reconnues.
c) Les crédits obtenus dans plusieurs universités d’un même espace d’enseignement supérieur peuvent être additionnés pour obtenir un diplôme.

4- Validation des diplômes
Chaque diplôme est validé par l’obtention d’un nombre déterminé de crédits :
• La licence par 180 crédits
• LE master par 120 crédits supplémentaires
• Le doctorat par 180 crédits supplémentaires(L+M+180 crédits). Il reste sanctionné par une soutenance de thèse.

© MESupReS 2014 - 2017