Vous êtes ici Accueil
L.M.D.
  • TEXTES REGLEMENTAIRES DE REFERENCE

    • Décret no 2002-481 du 8 avril 2002 relatif aux grades et titre universitaires et aux diplômes nationaux. • Décret no 2002-482 du 8 avril 2002 portant application au système français d’enseignement (...)

  • POURQUOI LE LMD ?

    Plusieurs d’entre elles sont évoquées notamment dans la page « les avantages du LMD ». Quelques-unes seulement sont citées. Tout en offrant des formations adaptées au contexte où elle se trouve, une (...)

  • DEVENIR DES ANCIENS DIPLOMES NATIONAUX

    Les anciens diplômes nationaux tels le DEUG (équivalent de DUES, DUEL.... à Madagascar) et la Maîtrise, qui sont maintenant considérés comme des diplômes intermédiaires, continueront à être délivrés à (...)

  • MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

    Les aptitudes et l’acquisition des connaissances sont appréciées soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés. NB : Le contrôle (...)

Organisation des études

Les domaines de formation


1 - Les domaines de formation

Les domaines constituent le cadre général de l’offre de formation de l’établissement. Ils doivent ainsi représenter des ensembles cohérents fédérant les grands champs de compétences pédagogiques et scientifiques de l’établissement.

Exemples :
Sciences et Technologie
Lettres, langues et sciences humaines
Sciences économiques et de gestion

2- Les Mentions

Le domaine de formation est structuré en plusieurs mentions. La mention couvre un champ scientifique relativement large qui permet d’identifier le thème majeur de la formation. Elle permet de faire apparaître la finalité soit recherche soit professionnelle.

Exemples :
Domaine : Sciences et Technologie
Mentions : Sciences de la matière ; Sciences de la vie ; Mathématiques – Informatique

Domaine : Lettres, langues et sciences humaines
Mention : Géographie

3- Les spécialités

Les spécialités sont des subdivisions d’une mention. Elles précisent les compétences acquises par l’étudiant au cours de sa formation. Autrement dit, elles mettent l’accent sur les spécificités au sein d’une mention.

Exemples :
Domaines : Arts, Lettres et langues
Mention : Langues et cultures étrangères
Spécialité : Etudes germaniques et slaves

Domaine : Droit et institutions
Mention : Gouvernance publique
Spécialité : Carrières internationales

Domaines : Sciences de la Vie et de la Santé
Mention : Nutrition et sciences des aliments
Spécialité : Nutrition

NB : Les spécialités de rencontrent plus souvent dans les cursus Master

4- Parcours et parcours-types de formation

L’offre de formation est organisée sous forme de parcours diversifiés et adaptés.

Chaque parcours de formation est un ensemble cohérent d’unités d’enseignement (voir rubrique 8) articulées entre elles de façon à offrir :
• Une progression pédagogique adaptée en fonction de l’origine de l’étudiant et de son projet personnel,
• Des possibilités de bifurcation, de réorientation ou de complément de formation à chacun des paliers.

NB : Il ne s’agit pas de constituer un diplôme à la carte car l’étudiant, bien qu’il bénéficie de possibilités de choix beaucoup plus grandes que dans l’ancien système, avec existence de passerelles, devra respecter les interdits et les prérequis (voir rubrique 8) posés pour l’obtention du diplôme, d’où la notion de parcours-typesqui sont les parcours de formation possible pour valider un diplôme.

• Les parcours – types sont construits par les équipes de formation (voir rubrique 9) qui encadrent les étudiants et les accompagnent dans leurs choix.
• Ils peuvent être organisés en articulant un champ disciplinaire majeur avec un ou plusieurs autres champs dits mineurs

Un champ disciplinaire est majeur lorsqu’il totalise sur la durée du parcours au moins la moitié des crédits (voir rubrique 11) nécessaires à l’obtention du diplôme.

• Les parcours-types peuvent être monodisciplinaires, bidisciplinaires, pluridisciplinaires, à vocation générale, appliquée ou professionnelle.

Exemples :
Parcours Physiques ou parcours Chimie sont des parcours monodisciplinaires. Il en est de même pour parcours Histoire ou parcours Géographie. Mais les parcours Physique/Chimie ou Histoire/Géographie sont des parcours bidisciplinaires. Le parcours Biologie/Chimie et Physique et le parcours Sciences de l’éducation/ Education scolaire/Travail social sont des parcours pluridisciplinaires

NB : Les parcours-types visent à l’acquisition d’un ou plusieurs diplômes nationaux.

Exemples :
Domaine : Sciences et Technologie
Mention : Sciences de la matière
Parcours : physique ; Chimie

Domaine : Lettres, Langues et sciences humaines
Mention : Géographie
Parcours : Géographie ; Aménagement ; Cartographie ; Documentation

© MESupReS 2014 - 2017